mercredi 28 novembre 2018

L'écureuil


Dans une autre vie je serais un écureuil car les noisettes et moi c'est une grande histoire.
J'ai la même addiction pour les amandes, les noix qui apportent du craquant et rehausse le plus simple gâteau pour lui donner un petit air de fête.

J'avais envie d'une recette toute simple, régressive qui ressemble de loin à un financier.

mercredi 17 octobre 2018

Panna cotta au chèvre et curcuma, petits sablés à la noix





Une panna cotta délicieusement parfumée au chèvre, accompagnée de sablés croquants aux noix.
Une association de saveurs qui n'a plus besoin de faire ses preuves pour une entrée raffinée, originale et rapide.

Nul besoin d'en rajouter pour vous séduire, place à la recette !



dimanche 23 septembre 2018

Coeur de petits pains pour accueillir l'Automne



Douce et délicieuse odeur de petits pains qui se répand dans la maison pour accueillir les enfants qui rentrent de l'école en ce premier jour d'automne, à moins qu'il en reste quelques uns pour le petit déjeuner...

Comment résister à ces petits pains gourmands au bon goût de beurre, de cannelle et de vanille !

Le pliage est très simple, il ne vous reste plus qu'à vous lancer !

lundi 3 septembre 2018

Sablés à la figue


Monsieur Figolu n'a qu'à bien se tenir car une fois que vous aurez goûté à ces merveilles, plus jamais vous ne pourrez croquer dans des figolus du commerce.

J'avais envie d'un biscuit fruité.
L'idée des figues me tentait bien compte tenu de la saison.
Une pâte sablée pour apporter de la gourmandise, un peu de vanille et me voilà en train de vous présenter mes figolus home made.

Laissez vous tenter vous ne serez pas déçu.



Pour une 30e de sablés

Ingrédients pour la pâte à figues
400 g de figues sèches
50 g de cassonade
2 sachets de sucre vanillé

Ingrédients pour la pâte
200 g de farine
150 g de beurre
60 g de cassonade
80 g de poudre d'amandes
2 jaunes d'oeuf
Fève tonka
Fleur de sel



Préparation de la pâte à figues
Réhydrater les figues durant 1 heure.
Mettre 100 ml de l'eau des figues dans une casserole, rajouter la cassonade et le sucre vanillé et faire chauffer à feu doux pour que les sucres se dissoudent.
Rajouter les figues coupées en morceaux et laisser compoter 30 minutes à feu doux.
Mixer la pâte à figues et la laisser refroidir.

Préparation de la pâte sablée
Travailler le beurre mou et la cassonade. Rajouter la farine tamisée, la poudre d'amandes, la moitié d'une fève tonka, la fleur de sel et les jaunes d'oeuf.
Former une boule et la placer au réfrigérateur durant une heure afin de faciliter le façonnage.

Étaler la pâte sur un plan de travail fariné et former 6 bandes de 5 cm de large environ.
Former 6 boudins avec la pâte à figues de la longueur des bandes sur 1 cm de large environ.




Placer chaque boudin de pâte à figues au milieu des bandes de pâtes et replier la pâte sablée sur la pâte à figues.

La partie soudée sera à positionner sur la face non visible des biscuits.

Découper avec un couteau les biscuits que vous placerez sur une plaque de recouverte de papier sulfurisé.

A l'aide d'une fourchette marquer les biscuits.



Cuire les sablés dans un four préchauffé à 180 degrés durant 25 minutes.

C'est gourmand, c'est un peu Toqué, c'est croquant, c'est fruité  et c'est trop vite fini !

Je vous souhaite une belle rentrée Gourmande &Toquée 💗







lundi 27 août 2018

J-7 avant la rentrée

Pour attendre la rentrée avec gourmandise,
une sélection de recettes à glisser dans le cartable de nos écoliers :


Les biscuits croustillants de Polo
Délicieusement parfumés aux noisettes et au chocolat



Les petits écoliers
Incontournables et
tellement bons faits maison


Barre de céréales
Croustillantes et chocolatées,
 difficile d'y résister


Scones aux myrtilles
Un petit air de vacances
 au bout goût fruité

Granola
Un délice pour le petit déjeuner
ou le goûter



Profitez bien des beaux jours que nous offre le mois d'août !!
Un petit indice pour la prochaine recette : biscuits, vanille, figues c'est des... ?



samedi 31 mars 2018

Le radis et ses petits lapins de Pâques


Le printemps est là et pour fêter son retour une recette légère à servir en apéritif ou en entrée.
Je vous propose aujourd’hui un gaspacho de radis et son velouté de fanes. 
Des petits personnages de Pâques en un sablés bien gourmands apportent la petite touche croquante.

Le calendrier est parfait, 3 jours de WE pour tester cette recette :-)

Ingrédients pour 4 personnes
Pour le gaspacho et velouté
2 bottes de radis
1 yaourt grec
2 échalotes
100 ml crème fraîche liquide
Huile d’olive

Pour les sablés à l’emmental (pour 20 sablés)
150 gr de farine
100 gr de beurre
2 jaunes d’œuf
100 de gruyère râpé 
6 pincées de fleur de sel




Préparation des sablés 
Mettre la farine et le beurre froid coupé en morceaux dans le bol de votre robot pâtissier avec la feuille afin d’obtenir une consistance sableuse.
Cette opération peut être réalisée à la main, en mélangeant délicatement les ingrédients.
Rajouter le gruyère râpé et la fleur de sel.
Battre le jaune d'oeuf à la fourchette et l'incorporer à la préparation.
Étaler la pâte entre 2 feuilles de papier cuisson et la placer au frigo au moins 1 heure.
Découper les sablés et les déposer sur une plaque de papier sulfurisé en les espaçant légèrement.
Dans un four préchauffé, les faire cuire durant 15 mn à 180°.


Ces sablés se conservent parfaitement une semaine dans une boîte hermétique.




Préparation du gaspacho et du velouté
Séparer les radis des fanes et laver les légumes.
Couper les extrémités des radis. Les mixer avec le yaourt grec, saler et poivrer et réserver au frais.
Mettre les fanes dans un bouillon de légume et les cuire 5 minutes.
Faire revenir les échalotes dans 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, les mixer avec les fanes cuites et refroidies, la crème fraîche, saler et poivrer. Réserver au frais.

Répartir le gaspacho et le velouté dans des verrines et servir avec les sablés.

Je vous souhaite un beau WE de Pâques qu'il soit rempli de gourmandises et de plaisirs partagés.

PS : Merci à ma belle maman qui a eu la bonne idée de me prêter ses jolies assiettes fleuries pour fêter l'arrivée du printemps sur Gourmande & Toquée.


mardi 6 mars 2018

Happy birthday Gourmande et Toquée !!! 4 ans.... et sa bombe caramel



Il y a 4 ans déjà je publiais mon premier article.

Après le gâteau aux carottes de son 1er anniversaire, le gâteau des Anges pour sa 2e bougie,
le  Fantastik au cacao du 3e anniversaire, Gourmande&Toquée a donc choisi une bombe caramel pour fêter ensemble ce nouveau cap.

Le temps est passé très très vite en votre compagnie.
Je prends toujours autant de plaisir à partager avec vous ma gourmandise.
Merci à vous qui venez d'arriver ou qui me suivez depuis mes débuts.

Je continue en toute modestie puisque vous êtes plus de 750 à me suivre quotidiennement entre mon blog et ma page Facebook.

Comme vous avez pu le remarquer dans mon précédent article, me voici de retour après 6 mois d'absence.
J'ai pourtant eu un cap à passer...
Il est arrivé un moment où la contrainte de publier devenait plus importante que le plaisir de partager.
Un blog demande du temps, de l'énergie et je m'imposais un rythme de publication trop fréquent.
Je me suis donc fait la promesse pour 2018 de poster de nouvelles recettes à mon rythme et surtout  pour le plaisir

Assez de blabla place à la recette du jour une bombe !

Sur une dacquoise noisette est coulé une mousse au caramel au beurre salé.
J'ai rajouté des fils de caramel au beurre salé à l'intérieur, hum trop bon. Le tout est recouvert par un glaçage.
Verdit : Excellentissimo


Pour un moule (en silicone pour moi) de 15 cms de diamètre

Ingrédients pour la caramel au beurre salé (pour un pot de 250 g, il vous en restera les 3/4 pour des crêpes, pour le manger à la cuillère, chut...)
80 gr de sucre
170 ml de crème fraîche liquide entière à 35%. J'utilise toujours de la Elle&Vire
30 gr de beurre demi-sel ou du beurre normal + 4 pincées de fleur de sel

Ingrédients pour la dacquoise aux noisettes
2 blancs d'oeuf
60 g de poudre de noisettes
20 g de sucre semoule
50 g de sucre glace

Ingrédients pour la mousse au caramel beurre salé
3 jaunes d'oeuf
190 g de sucre
1 gousse de vanille
10 g de  gélatine en feuille
110 g de beurre demi sel
500 ml de crème liquide entière

Ingrédients pour le glaçage miroir
150 g de sucre semoule
70 g d’eau
50 g de sirop de glucose
50 g de cacao non sucré
125 g de crème liquide entière
8 g de gélatine en feuille 




Je vous donne les étapes dans l'ordre : Caramel, dacquoise, mousse caramel, ensuite 
un passage au congélateur sera nécessaire afin de couler le glaçage sur un appareil congelé.


Préparation du caramel beurre salé 
Répartir le sucre dans un poêle  et laisser fondre sans y toucher jusqu'à totale dissolution. 
Ne pas mettre un feu trop fort sinon votre caramel aura un goût de brûlé.
Rajouter la crème chaude hors du feu en plusieurs fois en mélangeant constamment. 
Remettre la préparation sur feu doux le temps que le caramel épaississe (il doit napper le dos de la cuillère).
Rajouter ensuite le beurre coupé en morceaux et laisser le caramel refroidir à température ambiante.

Préparation de la dacquoise
Fouetter les blancs neige et rajouter le sucre dès qu'ils commencent à mousser.
Mélanger la poudre de noisettes et le sucre glace.
Incorporer délicatement et progressivement ces poudres aux blancs montés en neige.
Verser la préparation sur une feuille de papier cuisson sur 1 cm d'épaisseur et cuire la dacquoise durant 20 minutes dans un four préchauffé à 190 degrés.
Laisser tiédir et démouler délicatement.
Préparation de la mousse au caramel
Faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide.
Répartir le sucre dans une poêle et laisser fondre sans y toucher jusqu'à totale dissolution.
Chauffer 150 ml de crème.
Lorsque le caramel est blond rajouter hors du feu la crème chaude, le beurre coupé en morceaux, les jaunes d'oeuf fouettés et la gélatine essorée. Laisser refroidir.
Fouetter les 350 ml de crème restant et mélanger la chantilly à la mousse au caramel.

Couler un quart de la mousse au caramel.
Répartir du caramel au beurre salé (environ un quart de la préparation) sur la mousse et recouvrir avec le restant de mousse au caramel.
Déposer la dacquoise pour fermer le gâteau et placer le tout au congélateur minium 12 heures.


Préparation du glaçage
Faire tremper la gélatine dans de l’eau froide pendant 10 minutes. 
Mettre dans une casserole le sucre, le sirop de glucose et la crème et porter le tout à ébullition durant 1 minute.
Ajouter le cacao tamisé et mélanger pour éviter la formation de grumeaux.
Incorporer la gélatine bien essorée et mélanger. Passer au mixeur.
Laisser tiédir entre 30°C et 35°C.

Montage final 
Une fois le glaçage à bonne température, sortir le gâteau du congélateur.
Le poser sur une grille et couler le glaçage uniformément (en prenant soin de placer sur assiette sous la grille).
Placer le gâteau au frigo et le laisser décongeler entre 4 à 8 heures.

Il est temps de passer au meilleur moment, la dégustation.
Je vous invite avec votre petite cuillère pour souffler avec moi les 4 ans de mon blog !!