mardi 28 janvier 2020

Le Martiniquais pour les 6 ans de Gourmande & Toquée


Je vous invite aux Caraïbes pour fêter les 6  ans de Gourmande&Toquée !!

Après le gâteau aux carottes de son 1er anniversaire, le gâteau des Anges pour sa 2e bougie,
le  Fantastik au cacao du 3e anniversaire, la bombe caramel de la 4e bougie, le gâteau de choux pour les 5 ans, voici le Martiniquais pour fêter ensemble ce nouveau cap.


Je prends toujours autant de plaisir à partager avec vous ma gourmandise.
Merci à vous qui venez d'arriver ou qui me suivez depuis mes débuts.

Je continue en toute modestie puisque vous êtes 400 000 visiteurs à avoir poussé les portes de mon blog et plus de 1 200 à me suivre quotidiennement entre mon blog et mes pages Facebook et Instagram.

Merci aussi aux gourmands qui m'entourent.
Eh oui, pas si facile de vivre aux côtés d'une passionnée Gourmande&Toquée.
Merci pour leur patience car chaque recette me demande de mettre en place le décor, mes placards débordent "de petits trucs" pour mes photos, mes assiettes sont toutes dépareillées et il faut attendre pour certains plats avant de les déguster, shooting oblige :-)

Ma famille a donc la primeur de mes tentatives culinaires et c'est bien mérité :-)

Revenons en Martinique...

Il s'agit aujourd'hui d'un gâteau à étages composé d'une génoise très légère, parfumée à la noix de coco, une compotée d'ananas vanillée au bon goût de rhum et cachée entre chaque génoise, le tout est recouvert d'une chantilly aux zestes de citron vert. J'ai décoré le gâteau avec des fleurs d'ananas.

Place à la recette !


Pour un Martiniquais pour 8 à 10 personnes
J'ai utilisé un moule rond de 18 cm et j'ai cuit la génoise en 2 fois. Toutes les préparations peuvent être réalisées à l'avance sauf la chantilly qui sera à préparer maximum un heure avant la dégustation.

Ingrédients pour les fleurs d'ananas
1 ananas

Ingrédients pour la génoise à la noix de coco
8 oeufs
370 g de farine
300 g de sucre
13 g de levure
200 ml de lait de coco
100 g de noix de coco
Les zestes de 2 citrons verts
120 g d'huile

Ingrédients pour la compotée d'ananas
1 ananas
60 g de cassonade
4 c à soupe de rhum

Ingrédients pour la chantilly vanillée
500 ml de crème fraîche liquide
250 g de mascarpone
60 g de sucre glace
2 sachets de sucre vanillé


Préparation des fleurs d'ananas
Couper le haut et le bas de l'ananas et peler le fruit.
Retirer les yeux des ananas.
A l'aide d'une mandoline ou d'un couteau, couper des tranches très fines (maximum 2 mn) et les placer sur 2 plaques qui peuvent aller au four.
Les mettre dans un four préchauffé à 100 degrés durant 2 heures et les retourner toutes les 30 minutes.
A l'issue des 2 heures mettre les rondelles d'ananas dans des moules à muffin et poursuivre la cuisson durant 30 minutes afin de les sécher.
Une fois refroidies, placer les fleurs d'ananas dans une boîte hermétique, vous pourrez les conserver 2 à 3 jours.

Préparation de la génoise
Mélanger tous les ingrédients secs (farine, 290 g de sucre, levure, noix de coco).
Clarifier les oeufs. Mélanger les jaunes les ingrédients liquides (huile, lait de coco).
Monter les blancs avec le sucre restant soit 80 g.
Mélanger les ingrédients secs avec le mélange oeuf, huile, lait de coco.
Un fois les blancs d'oeuf montés, les mélanger délicatement à la préparation précédente.
Rajouter les zestes de citrons verts.
Verser la pâte dans deux moules non beurrés et cuire dans un four préchauffé à 150 degrés durant 1 heures.
Une fois le gâteau refroidi, le démouler et couper chaque génoise en 2, vous aurez donc 4 génoises.

Préparation de la compotée d’ananas
Couper le haut et le bas de l'ananas et peler le fruit.
Retirer les yeux des ananas.
Couper des tranches d'un centimètre, puis couper l'ananas en petits morceaux.
Faire compoter l'ananas avec la cassonade durant 15 minutes, rajouter le rhum et poursuivre la cuisson au moins 15 minutes supplémentaires.

Préparation de la chantilly
Le bol et le fouet doivent être placés au préalable au frigo afin qu'ils soient bien froids.
Mettre la crème dans le bol du robot et la monter en chantilly, dès qu'elle commence à prendre rajouter les sucres. Une fois la chantilly bien ferme, rajouter le mascarpone délicatement.

Montage du gâteau
Commencer par une première couche de génoise.
La recouvrir par un quart de compotée d'ananas et 3 cuillères à soupe environ de chantilly vanillée. Recommencer l'opération 2 fois et le montage du gâteau par une couche de génoise.
Et pour terminer, recouvrir le gâteau avec la chantilly en lissant avec une grande spatule.

Le meilleur reste à venir pour le Martiniquais soit parfait il nous vous reste plus qu'à le décorer avec des fleurs martiniquais.

Il est l'heure d'allumer les bougies, 1, 2, 3 souffler !!

Bon anniversaire Gourmande&Toquée !










dimanche 5 janvier 2020

Mes frangipanettes



Un bien grand nom pour une si petite gourmandise :-)
Mais que se cache derrière ce joli nom, des frangipanes version mini tout simplement !

C'est le jour de la galette et comme je suis une farceuse, j'ai prévu plein de fèves pour pouvoir en remanger tous les dimanches durant un an...

Une recette toute simple, ces parts individuelles donnent à ces frangipanettes une allure très féminine, j'adore !

Et voici comme préparer ces délicieuses gourmandises.


Ingrédients pour 15 frangipanettes
2 pâtes feuilletées
80 g de beurre
180 g de poudre d'amandes
2 oeuf + 1 jaune
110 g de sucre
Les zestes d'un citron non traité
3 c à soupe de compote de pommes maison
1 c à s de sucre glace


Préparation 
Mélanger le beurre mou (le beurre doit être mou, il faudra donc le laisser à température ambiante quelques heures avant) avec le sucre, rajouter la poudre d'amandes, les oeufs, la compote de pommes, les zestes du citron.
A l'aide d’un emporte pièce de 5 cm de diamètre, découper des morceaux de pâte (ne choisissez pas des emportes pièces trop petits sinon l'équilibre pâte feuilletée et farce ne sera pas respecté).
Déposer la farce sur les morceaux de pâte, déposer un peu d'eau autour de la farce et la recouvrir avec un morceaux de pâte.
Bien appuyer afin de souder les 2 morceaux de pâte afin qu'il n'y ait pas de farce qui s'échappe.
Découper un petit décor avec un petit emporte pièce (coeur et fleur pour moi) et le déposer sur le sommet des frangipanettes.
A l'aide d'un pinceau, badigeonner les frangipanettes.
Les faire cuire dans un four préchauffer à 200 degrés durant 15 minutes.
Vous sentez la bonne odeur des frangipanettes qui sont en train de dorer.
Dès la sortie du four saupoudrer led frangipanettes de sucre glace et régalez vous.

Je vous offre un bouquet de frangipanettes et vous souhaite une très belle journée Gourmande &.  Toquée !




=

mercredi 1 janvier 2020

Belle et heureuse année 2020


Je vous souhaite une très belle année 2020.
Que cette nouvelle année soit remplie d'amour, de santé, de sérénité, de moments de partage, de rires, de yeux qui pétillent, de découvertes, de plein de petits bonheurs avec une bonne dose de gourmandise !

Je vous envoie à tous mes fidèles lecteurs mes voeux les plus sincères et je vous offre pour ce premier jour de l'année des sablés Gourmands et Tocqués au bon goût de cannelle.


Ingrédients pour les sablés pour une 40e de sablés
420 g de farine T55
200 g de vergeoise blonde
200 g de beurre doux
1 oeuf
1 c à c  de bicarbonate alimentaire 
4 c à s de cannelle en poudre
Une pincée de fleur de sel


Mettre dans le bol de votre robot pâtissier, la farine, le beurre et la vergeoise et sabler avec la feuille. Cette opération peut être réalisée sans robot en mélangeant les ingrédients du bout des doigts afin d'obtenir une consistance sableuse.   
Rajouter les épices, l'oeuf et la fleur de sel.
Étaler la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé et la laisser reposer au frigo de 2 heures à 1 nuit.
Sortir la pâte du frigo et découper les sablés avec des emportes pièces de votre choix.
Enfourner les sablés dans un four préchauffé à 180° durant 20 minutes.

A accompagner d'un chocolat chaud et de guimauve.

Voilà une douce façon de commencer l'année :-)




mardi 24 décembre 2019

Bûche truffée pour vous souhaiter un doux Noël 🎄



Il s'agit là pour moi de la meilleure recette de truffes de tout l'univers.
Celle qui me suit depuis mon enfance transmise de génération en génération.
Celle qui me faisait me lever la nuit pour aller piquer de la pâte à truffes à la cuillère en attendant que ma mère les façonnent, chut :-)

Je vous ai déjà transmis cette recette mais j'ai eu envie de la publier à nouveau car cette fois j'ai choisi de couler les truffes dans mon moule pixcake...
J'ai recouvert les truffes de poudre d'or... car elles le valent bien !

L'avantage c'est que lorsque vous avez mangé un cube c'est comment si vous avez manger 3 truffes, pas besoin de se resservir :-)

Difficulté : Aucune
Préparation 20 minutes

Ingrédients pour 50  truffes
140 g de chocolat noir
300 g de beurre
140 g de chocolat en poudre Poulain
200 g de sucre glace
2 jaunes d'oeuf
Poudre d'or
Cacao amer

Couper le chocolat en morceaux et le faire fondre à feu doux avec le beurre.
Tamiser le sucre glace et le chocolat poulain et les mélanger à la préparation beurre/chocolat. Rajouter le jaune d'oeuf, bien mélanger et placer au frigo au moins 2 heures afin que la préparation durcisse.
Couler la pâte à truffe dans les moules et placer le tout au frigo durant quelques heures afin que les truffes durcissent.
Démouler les truffes et les rouler dans le cacao amer;
Saupoudrer les truffes de poudre d'or.
Monter délicatement la bûche avec patience et délicatesse.

Que la magie de Noël vous enveloppe de sa douceur et vous apporte pour ce réveillon de beaux moments de partage avec tous ceux qui vous sont chers 🌲🎄🎁
Je vous souhaite un doux Noël à vous qui me suivez ainsi qu’un réveillon un réveillon plein de gourmandises un brin Toqué !

Agnès

Oh oh oh Père Noël, c'est l'heure de la bûche !



jeudi 19 décembre 2019

Bûche 2019 aux marrons, insert framboise


Chaque année j'aime tester de nouvelles saveurs pour vous proposer THE bûche de la blogosphère :-)
Lorsque l'on est gourmande comme moi, la note sucrée de fin de repas a une importance capitale.

Je suis dans ma période "marron", une évidence pour moi de vous proposer une bûche à base de marron. 
Pour toquer l'ensemble j'ai choisi de rajouter un insert framboise qui amène une note acidulée. 
Le crémeux aux marrons nous ramène à l'essentiel le tout est "engourmander" (très prochainement dans le dictionnaire c'est sûr :-) d'une mousse aux marrons dans laquelle se cachent des marrons glacés. Le tout est posé sur une base de dacquoise aux marrons.

Je vous garantie que cette bûche est à la portée de tout le monde. Elle se réalise sur plusieurs jours mais....se mange en 5 minutes :-)

Avant de vous livrer mon secret de la bûche 2019, un petit retour en arrière sur les bûches des années précédentes :



qui nous a séduit l'année dernière, l'association spéculons citron est un pur délice


Le praliné est associé aux fruits de la passion, une bombe atomique !



Numéro 1 sur l'échelle de ma gourmandise, the best of the best, le mariage citron praliné est à tomber



L'association poire caramel est parfaite

Revenons à la bûche 2019 et tous les détails pour vous permettre de la réaliser en toute simplicité.

Les 3 premières étapes se réalisent en 10 minutes, la mousse et le montage en 20 minutes
J - 7 Réalisation de la gelée de framboise.
J - 6 Réalisation du crémeux aux marrons
J - 5 Réalisation de la dacquoise 
J - 3 Réalisation de la mousse et montage

Ingrédients pour un moule à bûche de 25 cm soit 10 à 12 personnes

Ingrédients pour la dacquoise
2 blancs d'oeuf
50 g de sucre glace
30 g de poudre d'amandes
20 g de farine de châtaigne

Ingrédients pour la gelée de framboise
200 g de framboises congelées
40 g de sucre
2 g de gélatine

Ingrédients pour le crémeux marrons
6 jaunes d'oeuf
180 g de crème de marrons
50 g de crème entière liquide
30 g de beurre
6 g de gélatine

Ingrédients pour la mousse au marrons
500 ml de crème liquide entière
320 g de crème de marrons
4 g de gélatine
6 marrons glacés


Préparation de la gelée de framboise
Mettre la gélatine dans de l'eau froide au moins 10 minutes.
Mettre les framboises et le sucre dans une casserole et laisser compoter durant 10 minutes.
Passer les framboises dans un chinois pour enlever les graines et rajouter la gélatine.
Couler la gelée dans un moule à insert ou un moule à cake recouvert de papier film peut très bien faire l'affaire.
Placer la gelée au congélateur.

Préparation du crémeux aux marrons
Mettre la gélatine dans de l'eau froide au moins 10 minutes.
Chauffer la crème liquide et la crème de marron. Hors du feu rajouter les jaunes d'oeuf, le beurre et la gélatine.
Couler le crémeux dans un moule à cake recouvert de papier film.
Placer le crémeux au congélateur.

Préparation de la dacquoise
Tamiser la poudre d'amandes et la farine de châtaignes.
Fouetter les blancs d'oeuf et rajouter les sucre en 2 fois.
Mélanger les délicatement les blancs avec les poudres. 
Étaler la préparation sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. 
Cuire la dacquoise dans un four préchauffé à 190 degrés durant une 10 minutes, la dacquoise doit être dorée sur le dessus.
Une fois refroidie, découper la dacquoise de la dimension de votre moule. 
Filmer la dacquoise et la placer au congélateur.

J'ai choisi de décorer la bûche avec des sapins et petits bâtonnets de meringue pour la recette cliquer ici et quelques marrons glacés.


Préparation de la mousse
Faire tremper la gélatine dans l'eau froide pour la ramollir.
Faire chauffer sur feu doux 100 ml de crème liquide avec la crème de marron, rajouter la gélatine bien égouttée et laisser refroidir.
Sortir le bol du robot et le fouet du frigo que vous y aurez placés quelques heures avant afin qu’ils soient froids et fouetter 400 ml de crème en chantilly bien ferme.
Faire chauffer sur feu doux 100 ml de crème liquide et y rajouter la gélatine essorée.
Mélanger la crème de marron au mélange crème liquide/gélatine.
Pour terminer rajouter délicatement la crème chantilly et les marrons glacés

Montage à l'envers
Couler la moitié de la mousse au marron dans le moule à bûche.
Déposer l'insert aux framboises encore congelé.
Rajouter une peu de mousse aux marrons.
Déposer l'insert aux marrons et pour terminer la dacquoise.

Placer le tout au congélateur durant 12 heures minimum.

Sortir la bûche du congélateur au moins 6 heures avant dégustation.
Décorer la bûche avec  des marrons glacés et éventuellement des meringues.

C'est l'heure du moment tant attendu de la dégustation de cette bûche toute en douceur où le marron est à l’honneur !







lundi 16 décembre 2019

Tournedos à la poire, étoiles de butternut et éclats de marron


Voilà un plat festif prêt en quelques minutes qui a fait pourtant un grand effet à Mesdames papilles.

Une assiette sucrée salée qui se préparent en 10 minutes.

J'ai associé un tournedos préalablement bardé de lard à une tranche de poire, des étoiles de butternut caramélisées au sirop d'érable et quelques marrons complètent le tableau.

C'est une assiette gourmande à la portée de tous.


Ingrédients pour 4 personnes
4 tournedos
2 poires
70 g de beurre
4 tranches de lard fumé
1 butternut
4 c à s de sirop d'érable
10 marrons

Peler le butternut.
Le découper en tranche de 5 mm d'épaisseur et emporte-piècer une vingtaine d’étoiles.
Les déposer sur une plaque et les badigeonner avec 20 g de beurre fondu, 4 cuillères à soupe de sirop d'érable. Saler poivrer et cuire dans un four préalablement préchauffé à 180 degrés durant 15 minutes.
Entourer les tournedos par une tranche de lard, maintenir le lard avec de la ficelle.
Faire revenir les marrons avec 20 g de beurre et 1 cuillère à soupe de sucre.
Peler le poires et couper 4 belles tranches.
Les faire cuire à feu doux dans 30 g de beurre, veiller à ne pas les sur cuire sinon elles ne tiendront pas la cuisson. Réserver.
Dans la poêle qui a servi à la cuisson des poires, cuire les tournedos sur chaque face.

Dressage
Répartir une tranche de poire sur chaque tournedos, entourer les tournedos des étoiles de butternut, répartir les marrons. Saler et poivrer.
C'est prêt !!

Je reviens très bientôt avec la bûche édition 2019 :-)


mardi 10 décembre 2019

Verrine de Noël aux marrons et sa touche croquante



C'est gourmand, c'est croquant et c'est Toqué !
Voici une verrine aux douces saveurs du marron dans laquelle le pralin et la noisette enrobée de caramel apportent une touche croquante.
Une idée toute simple pour finir vos repas sur une note festive et élégante.

A la maison nous avons entendu le bruit de la cuillère racler avec désespoir le fond de la verrine, un pur délice.

Allez go pour la recette !



Pour 6 verrines (si j'avais su j'aurai multiplié les quantités par 2 avec tous les gourmands qui m'entourent :-)

Ingrédients pour la mousse
200 ml de crème fraîche liquide entière
240 g de crème marron
1 feuille de gélatine

Ingrédients pour le pralin
80 g de noisettes
80 g sucre
1 pincée de fleur de sel

Ingrédients pour les noisettes caramélisées
6 noisettes
80 g sucre



Préparation du pralin (jusqu'à plusieurs jours avant)
Mettre le sucre, les noisettes et une pincée de fleur de sel dans une casserole jusqu'à ce que le sucre fonde totalement. Lorsque toutes les noisettes sont enrobées de caramel, déposer le tout sur une feuille de papier sulfurisé.
Après total refroidissement, mixer le tout jusqu'à l'obtention d'une poudre (procéder en plusieurs fois pour la survie de votre robot).
Vous pouvez aussi acheter un pralin en grande surface mais le résultat ne sera pas tout à fait le même.

Préparation des verrines (au minium 4 heures avant la dégustation)
Faire tremper la gélatine dans l'eau froide pour la ramollir.
Faire chauffer sur feu doux la crème de marron, rajouter la gélatine bien égouttée et laisser refroidir.
Sortir le bol du robot et le fouet du frigo que vous y aurez placés quelques heures avant afin qu’ils soient froids ; pour fouetter la crème les ustensiles doivent être très froids.
Monter la crème en chantilly bien ferme.
Mélanger un peu de crème chantilly à la crème de marron pour détendre cette dernière. 
Mélanger ensuite au fouet le reste de crème de marron à la crème chantilly.
Verser dans les verrines.



Préparation des noisettes (une heure avant le dressage)
Mettre le sucre dans une casserole sans y toucher jusqu'à l'obtention d'un caramel ambré.
Placer les noisettes sur une pique en bois et les plonger dans le caramel.
Le caramel va recouvrir les noisettes et un fil de sucre va apparaître.
J'utilise un bloc de polystyrène que je cale sur ma hôte pour piquer les noisettes et attendre le dressage.



Cette étape peut vous effrayer mais lorsque le caramel est à bonne température, c'est un jeu d'enfant.

Le meilleur moment : Répartir le pralin sur les verrines, déposer une noisette et plonger dans un pur moment de gourmandise :-)

Avec cette recette je participe au défit de Recette De sur le thème Noël en Blanc et ou vert  https://recettes.de/defi-noel-en-blanc-ou-en-vert